Un restaurant et des services

 

Il est important de noter que le concept de "point Multi-Services" n'a ps de définition légale mais repose sur des types de financement qui obligent le bénéficiaire (la Commune) a respecter certaines obligations qu'il doit mentionner dans le contrat qu'il rédige. Le Relais a signé un contrat municipal d'affermage (rien à voir avec un bail commercial) qui prévoit quelques obligations de services publics :

  • une épicerie de "dépannage" : avoir quelques produits de base ou essentiels. Mais la demande est très faible non seulement parcequ'il existe dans un rayon de 3 km déjà deux points multi services qui remplissent cette mission très bien ( la Pinenque à St Jean du Pin et chez Jeanjean à Généragues) et aussi parce la notion de "dépannage" est très suggestive (chacun a un besoin différent). L'offre du Relais est donc symbolique et la notion de "services" assumée sur plusieurs plans.
  • la promotion de productions régionales : vous trouverez au Relais des produits locaux bien sympas, comme les sauces pimentées "HOUçAPIC" ou le sirop de thym d'Aude (la femme du maire...).
  • un bar Licence IV qui permet de servir à table tout ce qui agrémente un bon repas avec une sélection de bons vins du gard
  • un restaurant en terrasse ou en salle (climatisée) : la cuisine d'Hélène s'est faite une jolie réputation
  • et, pour justifier largement la notion de "services" des Ateliers GRATUITS d'Initiation à l'Informatique pour les séniors, souvent démunis face à la vague de dématérialisation de biens des actes administratifs. Beaucoup de séniors en profitent depuis décembre 2018 (y compris des élus ou ancienne élue)
  • Quant au service pain il est depuis le début assuré sur commande la veille au soir pour un retrait au Relais le lendemain à partir de 10h (comme dans la première exploitation). Ce service pensé pour les vacanciers en gites ou tout habitant à l'année, a un succès très relatif. Quelques fidèles habitants de la commune continuent de faire appel mais cela reste, comme l'épicerie ou les productions régionales, très marginal économiquement.

En résumé et conclusion, on peut dire que le concept de points multi services est un concept financier au départ (avoir accès aux financements européens) qui est respecté (les centaines d'Ateliers initiation séniors+ valent bien quelques baguettes de pain...) mais cohérent avec la notion de services. Le maire et sa municipalité (dans sa majorité) l'ont bien compris, même si un vieux débat qui date de 2013 entretient une discussion locale qui n'est pas de notre ressort (que de polémiques dans cette commune de quelques 500 habitants... Fatigant !)...

Le Relais de la Fabrègue est un PMS respectant intégralement le contrat initial et adapté à un environnement qu la municipalité qualifiait elle-même de "complexe" dans son appel à projet.